©Samson Thomas – ECPAD

Intervention de la KFOR à Mitrovica

Le 21 février 2000, la KFOR (la force de l’OTAN au Kosovo, ndlr) constituée de gendarmes français et de militaires anglais et danois, intervient pour maintenir l’ordre à Mitrovica. En milieu d’après-midi, un rassemblement est organisé par le KPC (Kosovo Protection Force). Il s’agit d’une milice créée à la fin du conflit entre la Serbie et le Kosovo en 1999 pour assurer certaines tâches : secourir et protéger, déminer et reconstruire le pays.

Ce jour-là, ses responsables ont appelé les Albanais du Kosovo de différentes régions de Vucitrn, Pristina et Mitrovica à manifester sur « le pont d’Austerlitz » dans la ville du nord du pays. Ce pont baptisé ainsi par les soldats français à leur arrivée a ensuite été renommé « le pont de la discorde ». Il permet de traverser la ville du Nord au Sud, tel une passerelle entre deux communautés.

Lire aussi  Archives - Intervention de la KFOR à Mitrovica
Mitrovica, la ville coupée en deux racontée par ses habitants »]

Selon des sources non officielles, plusieurs milliers d’Albanais brandissaient fièrement les drapeaux du Kosovo, des Etats-Unis ainsi que celui de l’ONU. Face à eux, en zone nord de l’autre côté du pont, 2000 à 3000 serbes étaient présents.

Les forces de la KFOR, constituées de soldats français, anglais et danois ont assuré le maintien de l’ordre. Les Anglais en première ligne ont essayé de repousser les manifestants, avec l’appui des gendarmes français.

Il faudra attendre la tombée de la nuit pour que les manifestants se dispersent enfin.

Partenariat ECPAD

L’ECPAD est un centre d’archives et de production audiovisuelle, sous la tutelle du ministre des Armées. Il témoigne de l’engagement de l’armée française sur les conflits. Ses équipes de reportage sont présentes sur tous les théâtres d’opérations dans le monde.

Comments

comments