Le cours de ippon de Majlinda Kelmendi – championne olympique de judo en titre – à la rédactrice en chef adjointe, le concert privé offert par la star absolue des 12-14 ans, Baby G, l’accueil de rock star réservé par les étudiants en journalisme de l’université de Pristina… C’est le best-of du jour 3 au Kosovo.

Que d’émotions ce mercredi 28 juin à Pristina. La Kosoteam, déployée aux quatre coins de la ville, a multiplié les rencontres et les expériences. Retour sur les meilleurs moments.

Leçon de ippon à Pejë/Peć

A Pejë/Peć, grande ville de l’Ouest du Kosovo, nous avions rendez-vous avec la championne olympique en titre de judo Majlinda Kelmendi. Une belle rencontre pour la Kosoteam, surtout pour notre rédactrice en chef adjointe Florie Castaings qui en a profité pour réveiller ses vieux réflexes de judokate.  Et aussi pour goûter du tatami.

Plongée dans la mémoire du Kosovo

La Radio Televizioni i Kosovës – prononcez RTK – est le groupe audiovisuel public du Kosovo. Une sorte de France Télévisions, qui abrite en son sein un endroit tout aussi poussiéreux que précieux, la salle des archives.

Parmi les milliers de documents présents, nous avons extrait quelques pépites de la mémoire récente du pays. Dont voici un premier bonus, la déclaration d’indépendance du Kosovo.

La démo de Baby G

Baby G dans son studio d’enregistrement à Pristina. © Hugo Lemonier

Au Kosovo, Baby G est une star, une reine de la pop adulée par les pré-adolescents. Une voix de cristal… Pas toujours juste, comme on a pu s’en rendre compte :

Lire aussi  JOUR 9 - Bienvenue à Mitrovica

Mais Baby G est aussi une ancienne exilée, qui a fui la guerre avec ses parents pour se réfugier au Royaume-Uni. Avant de revenir dans son pays natal et d’y devenir une icône.

L’université de Pristina

Les étudiants en journalisme de l’université de Pristina et ceux de l’IPJ Paris-Dauphine. © Sofian Aïssaoui

Ce mercredi, on a aussi rencontré nos homologues kosovars : Kastriot, Valbona, Agnes, Fjiolla… Des étudiants en journalisme à l’université de Pristina, très conscients de la difficulté que représente le métier de journaliste dans leur pays et pourtant habités par une détermination sans faille.

Et aussi…

La légende du bodybuilding, Idriz Humolli :

© Gwendolina Duval

Au sud-ouest de la ville, le grand gymnase construit par Tito, aujourd’hui transformé en parking :

© Gwendolina Duval

Et un petit piment :

© Basile Dekonin

A demain !

Basile DEKONINK

Comments

comments