Kosovox, c’est la réunion de 15 étudiants en journalisme de l’IPJ Paris-Dauphine et deux enseignants passionnés. Des profils multiples, souvent atypiques. Des rêveurs, des fonceurs, des parisiens, des provinciaux, des sportifs, des contemplatifs… Bref de quoi vivre une belle aventure du 26 juin au 6 juillet 2017 !

Manon Gayet

Rédactrice en chef

Manon c’est la Madone du groupe, notre bien-aimée rédactrice en chef. Derrière ses lunettes à écailles et son calme olympien, elle règne d’une main de fer (toujours impeccablement vernie) sur l’IPJ. Son surnom c’est QueenGIF, car en plus d’être une experte en économie (après de brillantes études à l’Université Paris-Dauphine), elle vous délectera (en temps réel) de photos, vidéos et tweets bien sentis. Mais accrochez-vous pour la suivre ! Japon, Bali, Verneuil-sur-Seine... journaliste spécialisée dans le tourisme, la reine Manon a toujours un avion d’avance. Mais rien que pour vous, elle fait escale d'une semaine au Kosovo.

Florie Castaingts

Rédactrice en chef adjointe - JRI

Avant d’être notre rédactrice en chef adjointe, Florie c’est avant tout une boule de feu d’1m50. Souvent exigeante, parfois intransigeante, elle s’attelle à la même rigueur avec elle-même qu’avec ses acolytes. A l’évidence, cette obsédée du flou net et de l’image parfaitement cadrée n’a pas sa langue dans sa poche. On la déteste d’abord pour ça. Et on finit aussi par l’aimer… pour ça. Florie a réussi à embarquer 17 personnes à l’autre bout de l’Europe, et comme ce n’est jamais assez pour cette excitée de la vie, elle compte aussi VOUS convaincre de participer à l’aventure.

Gwendolina Duval

Rédactrice - JRI

Teint insolent, sourire ultra bright… Et le plus dur sera de résister à sa voix délicieuse et son timbre enivrant. Gwendolina est une bête de course, une Twingo avec un moteur de Ferrari, une main de fer dans un gant de velours… tant de comparaisons éculées ne suffisent pas à décrire ce doux mélange entre le délicat et le mordant, la grâce et l’irrévérence, la crème fraîche et la bavette. Elle est décidée à crapahuter dans les forêts kosovares avant de retourner dans celles de la Haute-Vienne et, peut-être, de se spécialiser dans la porcelaine ou la boucherie. "Directly from France 3 Limoges to Pristina", Gwendolina est la journaliste touche-à-tout qui rendra ce blog aussi intéressant que divertissant.

Alice Lefebvre

Deux fossettes, des dents du bonheur, un visage poupin et du Goldman en bande-son. Cette rose en bouton, qui s’épanouit dans les bureaux de l’AFP, cache des épines acérées. Quand elle se décide à vous tailler le portrait, Alice cisèle chacune de ses phrases. Juste, sans fiel. On la préfère tout de même dans son camp… Car sa plume fait toujours mouche. Journaliste jusqu’à la moelle, Alice s’est découvert une âme de diplomate durant la préparation de notre voyage.

Anaïs Recouly

Si l’on parle d’Anaïs, il faut commencer par son regard. Ses yeux qui vous attrapent quand elle vous parle et qui vous emmènent dans son histoire. Son oeil qui se fixe derrière l’objectif de sa caméra. Et sa vision qui se pose sur les injustices qui l’entourent. Anaïs a grandi sur la Riviera, à Nice. Elle débarque à Paris et devient journaliste reporter d’image pour la rédaction nationale de France 3. Là, elle découvre l’amour des plans rapprochés sur des murs, des plans d’eau et des citrons (#instamoment), mais aussi le plaisir d’aller filmer de la neige à Davos ou du soleil à la plage (#meilleurmomentdelannée). Avec elle, c'est sûr, les images du Kosovo vous en mettront plein les mirettes.

Basile Dekonink

Un esprit vif dans un corps sain. Apprenti aux Échos, Basile Dekonink est LA caution économie du groupe. Son appétence pour les start-up est particulièrement appréciée par un groupe qui ne maîtrise pas encore tout à fait la novlangue de la disruption. Arrivé au bout d'un an au sein de l'équipe, Basile s'est tout de suite imposé comme l'un des éléments centraux par son entrain et son rire communicatif. Jamais avare d'un sourire, il saura user de sa gentillesse et de son charme pour avoir raison des locaux les plus récalcitrants.

Florent Vairet

Chroniqueur (digital), intervieweur (de l’année), instagrameur (sournois), moqueur (parfois), railleur (souvent), Florent (@florentroidesicile) participe à Kosovox sur les questions de société. "Vague" diront certains, lui se targue de vouloir "raconter la vie des gens"... On l’a connu plus précis. Diplômé de l’EDHEC avant de rentrer à l’IPJ Paris-Dauphine, Florent travaille chez BFM Business depuis deux ans. Loin de ses chroniques sur le programme de piratage de la CIA ou sur les usines intelligentes, il espère se retrouver en contact étroit avec la population.

Hugo Lemonier

Enquêteur infatigable, Hugo écume les milieux interlopes de toutes les régions qu’il traverse pour France 3. Sénégal, Vietnam, Poitou-Charentes… Partout où cet investigateur sans pitié a installé sa caméra, la pègre locale a tremblé. Cette fois, c’est au Kosovo que Hugo pose son pied. Pour se détendre. Le pays semble fait pour lui. Au programme : tribunaux spéciaux et crimes contre l’humanité. Le tout mené tambour battant, au rythme des Rolling Stones et sur l’harmonica de Bob Dylan.

Jonathan Dupriez

On pourrait l’appeler "distributeur de sourires". Il a certainement dû inspirer ce slogan à BN. Jonathan, c’est le doyen de notre promo - 28 ans, déjà ! Il traîne ses Reebok, ses chemises à carreaux et ses yeux rieurs dans l’IPJ, pour notre plus grand plaisir. Son regard s’éclaire d’ailleurs derrière ses grandes lunettes lorsqu’il parle de sa passion : la musique. Et il cause aussi chat, à ses heures perdues. Passé par Sciences Po Paris et l’INA, notre Jojo national se rend compte que la com’, ce n’est pas fait pour lui et rejoint l’IPJ et BFM TV. Nul doute que sa voix grave et posée vous fera vibrer !

Lila Lefebvre

Journaliste

"Bonjour, bonjour à tous". Lila, c’est d’abord une voix. La voix d’une enfant, tête blonde et innocente qui tente de vous convaincre. La voix d’une amoureuse, une passionnée qui défend les faibles. La voix d’une tigresse qui rugit, riant fort de ses malices. Lila, la femme moitié-chérubin, moitié-chat, fait vibrer les antennes de Radio France depuis deux ans. Impossible pour ceux qui l’écoutent de ne pas l’adopter. La bonne humeur est son métier. Au Kosovo, avec sa grande gueule et ses chemisiers à pois, Lila traînera son micro dans les rues de Pristina, prête à vous faire fondre.

Marc Vantorhoudt

Un jog, des Reebok, et la faculté de disserter des heures sur les philosophes présocratiques. Marc aurait pu intégrer l’Ecole Normale Supérieure, embrasser une carrière de nageur paralympique (du fait de sa "petite blessure de guerre", une infirmité motrice cérébrale), devenir un triathlète accompli. Et pourtant, le normand-flamand a choisi Saint-Etienne et Caen : moins clinquant, mais les locales de France Bleu ont poli son zoom et musclé son bagou. Au Kosovo, il dédie ses talents aux sports.

Raphaël Marchal

Ne vous fiez pas à son air calme. Sous un phrasé délicat, Raphaël révèle une langue bien pendue, fidèle aux chansons 80s dans les moments de déperdition. Ce crudo-végan d'1m89, fan des bonnets de marin, montre en toute occasion une rigueur et un flegme sans pareil. Ne soyez pas effrayé par ses expressions imagées, comme "j'ai peur de ses questions en bois de cagette". Il voudra tout simplement vous dire : "les questions qu'elle me pose sont vraiment pourries". Littéraire dans l'âme, ce phasme urbain saura à coup sûr vous régaler de ses qualificatifs surannés.

Sofian Aissaoui

"Rose", "pauvre", "guimauve"... Si vous connaissez Sofian, vous n’aurez aucun mal à l’imaginer prononcer ces mots. Il est ch’ti, mais il marque ses "o" comme s’il venait du sud. Sofian, c’est un être hybride. Sous ses airs de grand caïd, se cache un garçon très drôle, avec la dérision comme spécialité. Quand il reprend son sérieux, il officie à France 3 Franche-Comté, qui, ça tombe bien, se trouve à mi-chemin entre le Nord et la Provence. Pour Kosovox, il endosse le rôle de chef des réseaux sociaux. Et ça… il adÔre !

Sophie Vincelot

Sophie n’a de sagesse que son prénom. Il faut la voir, le matin, à la bourre, affublée de son bas de pyjama, allié aux papillons colorés de son chemisier. Outre-Manche, elle aurait fait un carton. Et elle a en tous les attributs : le style loufoque, la passion pour la couronne britannique, le goût de la pop anglaise girly… Elle aime le trash, le glauque... l’absurde en somme. Agile, elle fait le grand écart : écouter du Britney, un livre de philo inconnu au bataillon à la main. Dessinatrice à ses heures perdues, elle croquera de sa mine un morceau de Kosovo.

Thomas Schnell

Si Thomas devait avoir un synonyme, ce serait certainement "radio". Apprenti passionné à France Bleu depuis 2 ans, l’homme à la voix rauque feu tapie de miel n’est désormais plus fumeur. Mais sa voix, déjà bien assez grave n’a plus besoin de tabac brun pour taquiner les studios ! Avignonnais d’origine, Thomas devient creusois d’adoption. A France Bleu Guéret, il arpente le paysage local au reportage : migrants, agriculture, rien n’échappe à son micro entre deux sessions crêpes pour ses collègues (qui le surnomment alors "Mister crêpes" - preuves photographiques à l’appui). Thomas continue son parcours à France Bleu national, puis, à France Bleu Nantes, l'occasion pour lui de retrouver le "folklore" des régions. Au Kosovo, Thomas mettra son expérience très "chasse-pêche natures et traditions" au service de l’équipe avec, à la clé, de bons reportages colorés.

Isabelle Fougère

Grand reporter, auteure et réalisatrice, Isabelle Fougère a écrit pour la presse française et internationale de nombreux reportages consacrés aux femmes, aux migrants et à la jeunesse confrontée à des destins extrêmes. Elle a aussi réalisé des documentaires et webdocumentaires pour Arte, TV5 Monde, France Culture ou la Rai (Italie), dont Alma, une enfant de la violence, co-réalisé avec Miquel Dewever-Plana, récompensé de nombreux grands prix internationaux. En 2000, elle fonde le Prix Canon/AFJ de la Femme Photojournaliste décerné au Festival Visa pour l'Image. Elle enseigne le journalisme à l'IPJ-Paris Dauphine depuis 2012. Au Kosovo, elle mettra son expérience au service des étudiants.

Romain Lejeune

Romain Lejeune est enseignant vacataire à l'IPJ Paris-Dauphine et journaliste pour Les Inrockuptibles et Radio France. Ancien élève de l'IPJ (en alternance à La Cité des Sciences et de l'Industrie, département journalisme scientifique), il enseigne les médias écrits et numériques, les techniques journalistiques de base (TJB), les cours de spécialisation radio et ceux de vidéo mobile.