Après un an de préparation, toute l’équipe de Kosovox est arrivée à Pristina, la capitale du pays, lundi soir. On vous promet 10 jours d’aventures dans le plus petit pays des Balkans !

26 juin 2017, 23h45. L’A321 d’Austrian Airlines se pose sur le tarmac de l’aéroport international de Pristina. Après une heure de retard au départ de Vienne, toute l’équipe de Kosovox vient d’arriver au Kosovo ! Le séjour qui commence promet de belles aventures à suivre sur kosovox.com et sur les réseaux sociaux… Petit retour sur la journée d’hier, jour de notre départ.

L'équipe de Kosovox à CDG, au moment du départ. ©Kosovox

L’équipe de Kosovox à CDG, au moment du départ. ©Kosovox

14h. La rédaction de Kosovox se retrouve au terminal 2D de l’aéroport de Roissy-Charles-de-Gaulle à Paris. 15 journalistes de tous les horizons, deux fois plus de valises et un enthousiasme débordant après un an de préparation. C’est parti !

L'A321 d'Austrian Airlines au terminal 2D de CDG. ©Kosovox

L’A321 d’Austrian Airlines au terminal 2D de CDG. ©Kosovox

16h10. Après une courte évacuation due à la présence d’un colis suspect dans le terminal parisien, nous embarquons à bord d’un Airbus A321 de la compagnie Austrian Airlines. Direction Vienne, où nous avons fait escale durant quelques heures.

L'équipe de Kosovox à l'arrivée à Pristina. Des mines fatiguées, mais des sourires ! ©Kosovox

L’équipe de Kosovox à l’arrivée à Pristina. Des mines fatiguées, mais des sourires ! ©Kosovox

23h45. L’escale à Vienne a duré plus que prévu, notre deuxième avion a décollé de l’aéroport autrichien avec plus d’une heure de retard. Le temps semble long depuis le départ de Paris mais à l’arrivée, toute l’équipe a le sourire. C’est parti pour huit jours de reportages, d’enquêtes et de découvertes dans ce petit pays des Balkans, encore largement méconnu en France.

La rédaction dans le mini-bus, lors du transfert entre l'aéroport et l'hôtel, lundi soir tard... ©Kosovox

La rédaction dans le mini-bus, lors du transfert entre l’aéroport et l’hôtel, lundi soir… ©Kosovox

Minuit trente. La « team » a récupéré sa valise et on termine le périple jusqu’à Pristina en mini-bus. L’ambiance est bon enfant mais on n’attend plus qu’une chose, dormir un peu ! Avant de partir à l’assaut de Pristina…

Lire aussi  Les cinq lieux incontournables de Prizren à visiter

Manon Gayet

Comments

comments